Les dîners insolites côté coulisses

Si vous avez déjà participé à un dîner insolite, c’est que vous êtes (forcément !) un petit curieux. Alors à la rédac’, on parie que vous avez envie de savoir comment tout cela est concocté, rien que pour vous. Lisez un peu la suite : on vous dit tout sur les coulisses de la soirée !

Le dressage de la table 

Notre partie préférée : un thème automnal, de jolies assiettes, quelques décos « nature » avec feuilles d’arbre et branches de bois ramassées dans le parc, des petites créations DIY* « made in CCAS »… bref, il n’y a plus qu’à prendre place !

* Do it yourself/traduction : fais le toi-même

Sélection à l’épicerie

Pour préparer l’activité du jour, on a fait notre petite sélection dans les rayons de l’épicerie solidaire de la Passerelle. Objectif : créer un apéro à moins de 5 euros, avec des produits « basiques ». Pour votre plus grand plaisir (la preuve en image) !

Atelier masques

Et oui, le trajet en minibus vers le lieu « surprise » du dîner se fait les yeux bandés ! Un petit atelier masque en papier s’est donc imposé.

Les équipes « cuisine »

L’apéritif a été plus que fructueux avec notamment les créations des convives. Un coup de bol pour les petites mains en cuisine (on dit ça, on ne dit rien…).

  • Dîner insolite d’hiver : le 8 février

    Inscriptions au CCAS (Espace Saint Louis, 31 rue de la République) avec un justificatif de domiciliation à Blanquefort, un paiement de 10 euros par personne (chèque ou espèce). Deux places par famille maximum. Seront inscrites en priorité les personnes n’ayant pas déjà participé à un dîner dans l’année (un dîner par saison).

La Peña en action

Les cuistots Alexandra Coutellier, Christel Poggiolini et Cédrick Delort de l’Atelier by Resto’starter sont ensuite arrivés pour prendre le relai du dîner et vous proposer un menu de saison, entièrement réalisé avec des produits de l’épicerie. Le tout, porté avec grâce, par vos serveurs d’un soir : le CCAS et le service communication. (Et non, même pas de casse !)

Une clôture en chanson…

Qui nous a permis de terminer la vaisselle sur des airs de chanson française… et ça, on adore ! Merci aux participants pour leur bonne humeur, et au prochain dîner.